Harpe-Thérapie

  L'utilisation de la résonance et des vibrations en thérapeutique sonore.

 

 

 

La harpe-thérapie diffère de la musicothérapie.

Elles n'ont ni les mêmes buts ni les mêmes moyens d'action. 

Il ne faut donc pas les confondre.

En France, pour le moment, la musique thérapeutique reste très peu connue

tandis que dans tous les pays anglo-saxons, elle est largement répandue.

 

La harpe-thérapie est un soin à l'aide des sons et des vibrations de la harpe, jouée près du patient, en respectant ses besoins, son état psycho-émotionnel et physique.

La résonance apporte un apaisement.

Pratique ancestrale, cette thérapeutique renaît dans les pays occidentaux qui l'avaient oubliée.

L'utilisation des instruments de musique pour soulager les maux de l'esprit et les douleurs physiques remonte à la nuit des temps.

Le futur roi David, alors berger, jouait d'un instrument à cordes (généralement représenté par une harpe) pour le Roi Saul afin de l'apaiser de ses tourments physiques et psychologiques. 

Dans l’Égypte ancienne, dans l'antiquité grecque et romaine, la musique était couramment utilisée à des fins thérapeutiques apaisantes.

Ce recours à la musique thérapeutique est toujours resté d'actualité dans les cultures traditionnelles.

 

Le monde occidental redécouvre les propriétés apaisantes de la musique vivante (non pas enregistrée) jouée pour des personnes accueillies dans des lieux de soins.

 

La musique jouée en direct offre des propriétés qui mettent en jeu la résonance des vibrations des cordes d'un instrument avec le corps de la personne, ceci par un choix approprié de musiques : tonalité et modalités musicales, hauteur du son, modulations des rythmes.

 

Cela permet un effet miroir entre le monde/ l'état intérieur de la personne et la musique jouée.

Ceci ne peut s'obtenir qu'avec la musique acoustique jouée en direct afin de bénéficier des effets vibro-acoustiques de l'instrument.

 

La résonance de l'instrument aide  :

       -  à stabiliser ses rythmes biologiques (ex rythme cardio-respiratoire),

       -  à apaiser un état anxieux,

       -  à atténuer des sensations douloureuses

Par exemple :  en soins palliatifs, en récupération de chirurgie, soins, gestion du stress, etc...

 

Ce type de musique appelée musique thérapeutique (« healing music ») est une technique douce et passive. 

Passive car le patient qui en bénéficie n'a pas à prendre une part active, il peut juste écouter, se laisser aller.

C'est en ceci que cela diffère de la musicothérapie dans laquelle la personne est sollicitée activement pour participer elle-même au jeu musical sous différentes formes, et dont le but peut être une réadaptation, une mobilisation au travers d'un atelier musical ou d'une animation musicale.

 

Dans la musique thérapeutique, ce qui est visé touche à l'univers intime : l'état émotionnel, tout ce qui n'est pas exprimé avec des mots, soit parce que le patient n'en a plus la possibilité (coma, réanimation, fin de vie, personne très dégradée physiquement et/ou psychiquement) soit parce qu'il n'y a pas encore accès (les prématurés, les bébés).

 

Le but est que cette musique soit une voie d'accès à un apaisement, un état de relaxation, un relâchement de la tension (psychique, physique) ressentie et indicible, ceci quel que soit l'état et les capacités de la personne.

Isabelle Guettres

Reçoit sur rendez-vous,

au Mans

Voir onglet "Thérapies proposées"

Contact

par le formulaire




Inscrite au répertoire ADELI des psychologues de la Sarthe & Inscrite n° SIRET